Soins pour mères et enfants
Soins pour mères et enfants

Les allergies alimentaires du bébé

Si votre enfant a des allergies alimentaires, c'est que son système immunitaire confond certains aliments inoffensifs avec des substances nuisibles. Une réaction allergique à un aliment peut se manifester par des symptômes variés.

Environ 2 à 5 % des enfants sont sensibles à certains aliments, mais un nombre bien plus élevé de parents soupçonne qu'un aliment est la cause des problèmes de leur bébé ou de leur jeune enfant. La plupart du temps, les aliments problématiques sont le lait, les œufs, le soja, le poisson, le blé et les arachides qui sont à la source du problème. Chez la plupart des enfants, ces allergies disparaissent après l'âge de 12 mois. Il est donc important que le bébé soit suivi de près par un médecin pour éviter de prolonger inutilement un régime particulier plus longtemps que nécessaire.

Les allergies alimentaires du bébé : symptômes

Les symptômes d'une allergie immédiate peuvent survenir jusqu'à une heure après l'ingestion d'un aliment et se manifestent par des démangeaisons et des éruptions cutanées, des vomissements, un œdème de Quincke (enflure grave causée par du liquide qui s'accumule sous la surface de la peau) et l'anaphylaxie (réaction allergique soudaine de tout l'organisme). Une réaction allergique retardée est plus difficile à diagnostiquer et peut se produire des heures ou des jours après la consommation de l'aliment allergène. Les symptômes possibles sont l'eczéma, les diarrhées chroniques, les coliques, les maux de ventre et un retard de croissance.

Diagnostique

Les tests de provocation alimentaires font partie intégrante du diagnostic visant à:

  • déceler l'aliment qui déclenche le symptôme : un résultat positif confirme le besoin d'exclure l'aliment en question du régime alimentaire de votre bébé;
  • prouver l'innocuité d'un aliment en particulier : en l'absence de symptôme, cet aliment ne doit pas être évité.

Une fois diagnostiqué, l'aliment allergène doit être entièrement éliminé de l'alimentation de votre bébé. Si vous allaitez, vous devrez peut-être supprimer certains aliments de votre propre régime alimentaire. Toutefois, si vous éliminez le lait et les produits à base de lait de votre alimentation, vous devrez prendre des compléments de calcium pour veiller à ne pas développer de carences.

Demandez conseil à un diététiste agréé pour vous assurer que l'alimentation donnée à votre bébé lors des phases d'allaitement et de sevrage lui fournit bien tous les nutriments essentiels à sa croissance et à son développement.

Exclusion de la protéine du lait de vache

Il existe une gamme de laits infantiles appelés « formules à base d'hydrolysats de protéines extensifs ». Dans ce type de lait, les protéines sont fractionnées en plus petits morceaux, ce qui évite la réponse allergique tout en préservant l'apport protéinique pour votre bébé.

Ces laits ont un goût particulier qui est très bien toléré par les jeunes bébés, mais beaucoup moins par les plus âgés.

Les autres laits

  • Formule à base d'acides aminés de synthèse : dans certains cas, si aucune amélioration n'est constatée, le recours à cette formule peut être envisagé
  • Les préparations au soja sont déconseillées pour les bébés de moins de six mois, car elles peuvent entraîner des problèmes hormonaux.
  • Le lait de soja enrichi au calcium : une solution idéale à tenter si votre bébé à plus d'un an
  • Le lait d'avoine ou d'amande : quand vous utilisez ces laits, les diététistes recommandent de donner aussi à votre bébé des suppléments de vitamines et de minéraux puisque ces laits ne peuvent se substituer complètement au lait de vache.
  • Le lait de riz : ce lait n'est plus conseillé pour les enfants de moins de cinq ans, puisqu'on a découvert que certains d'entre eux contenaient de petites quantités d'arsenic.

Il est à noter que l'information qui vous est adressée dans ces articles est donnée à titre indicatif et ne doit en aucun cas se substituer aux conseils d'un professionnel de la santé. Si vous, votre famille ou votre enfant souffrez de symptômes sévères ou persistants, ou que vous nécessitez des conseils médicaux particuliers, adressez-vous à un professionnel de la santé. Philips AVENT ne peut être tenu responsable des conséquences liées à l'utilisation de l'information fournie sur ce site Internet.

Un courriel pratique à chaque étape


Inscrivez-vous pour recevoir les courriels de Philips Avent et profiter des conseils et des offres utiles à chaque étape de votre grossesse et de la croissance de bébé.

 

Inscription gratuite

Produits connexes

Conseils connexes

Allergies au lait

Allergies au lait

Symptômes de la colique – les pleurs du bébé

Symptômes de la colique – les pleurs du bébé

Conseils pour donner le biberon

Conseils pour donner le biberon

Starting solids

Starting solids