Renseignements sur le rappel de dispositif médical


Appareils Philips Respironics Sleep and Respiratory Care

Si vous n’avez pas encore enregistré votre appareil

Accueil> Sommaire des études externes pour les patients

Sommaire des études externes pour les patients

11 août 2022

En juin 2021, Philips Respironics a émis un avis de rappel volontaire pour certains appareils de ventilation à pression positive continue (CPAP) et pour certains appareils de ventilation à deux niveaux de pression positive (BiPAP) en raison d’un problème lié à la mousse de polyuréthane à base de polyester (PE-PUR) utilisée pour réduire le bruit émis par les appareils. Cette mousse peut se dégrader en particules susceptibles de pénétrer dans l’appareil et d’être ingérées ou inhalées. Initialement, on pensait que des composés organiques volatils (COV) pouvaient être émis, mais des tests supplémentaires ont permis d’écarter ce danger.


Les fournisseurs de soins de santé ont examiné leurs bases de données de patients afin de déterminer si des personnes ayant utilisé un appareil à pression positive Philips Respironics présentaient des problèmes de santé accrus, notamment des cancers. Des analyses effectuées au Canada1 et en France2, qui comprenaient environ 13 000 patients, ont comparé l’incidence de cancer entre les personnes utilisant un appareil qui contient de la mousse de PE-PUR et celles utilisant un appareil qui ne contient pas de mousse de PE-PUR. Dans ces deux publications, le risque de cancer pour les utilisateurs d’un appareil Philips Respironics n’était pas plus élevé que celui des autres marques.


Dans le cadre de notre engagement à soutenir nos patients et à partager plus de détails et de clarifications sur les plus récentes recherches et analyses, nous avons fourni ci-dessous un sommaire pour chacune de ces études :

« An Association between Positive Airway Pressure Device Manufacturer and Incident Cancer? A Secondary Data Analysis » (Une association entre le fabricant d’appareils de pression positive et l’incidence du cancer? Une analyse des données secondaires, en anglais seulement)

Tetyana Kendzerskam MD et al., Journal of Respiratory Critical Care Medicine

La Dre Tetyana Kendzerska et ses collègues n’ont pas trouvé de risque plus élevé de cancer incident chez les patients souffrant d’apnée obstructive du sommeil qui utilisaient un appareil CPAP Philips Respironics par rapport à ceux qui utilisaient des appareils d’autres fabricants. Les chercheurs ont utilisé les données de 6 903 patients de la province de l’Ontario ayant acheté un appareil à pression positive depuis 2012 et qui n’avaient pas de cancer au début du traitement de l’apnée obstructive du sommeil. Sur un suivi moyen de 7,5 ans, 5,4 % des patients ont développé un cancer. Il n’y avait pas de différences significatives dans l’incidence du cancer entre les différents fabricants d’appareils à pression positive, notamment ResMed et Fisher & Paykel, par rapport à Philips Respironics1.

« Cancer risk in adherent users of polyurethane foam-containing CPAP devices for sleep apnoea » (Risque de cancer chez les utilisateurs d’appareils CPAP contenant de la mousse de polyuréthane pour traiter l’apnée du sommeil, en anglais seulement)

Grégoire Justeau MD, et al., European Respiratory Journal

Dans le cadre d’une étude française, le Dr Grégoire Justeau et ses collaborateurs ont indiqué qu’un traitement continu de l’apnée obstructive du sommeil à l’aide d’appareils CPAP de Philips Respironics contenant de la mousse de PE-PUR n’était pas associé à un risque accru de cancer après une période de suivi moyenne de 7,2 ans. Le groupe a analysé les données provenant de 4 447 patients chez qui aucun cancer n’avait été diagnostiqué au moment de l’étude du sommeil ou dans l’année qui a suivi. L’utilisation des appareils Philips Respironics n’était pas associée à la hausse de la fréquence du cancer par rapport à l’utilisation d’appareils d’autres fabricants. De plus, l’utilisation des appareils Philips Respironics n’était pas associée à de nouveaux cas de cancer du poumon2.

Il existe 11 autres études qui fournissent des informations supplémentaires peu détaillées, mais qui montrent que l’utilisation d’un appareil CPAP n’augmente pas le risque de cancer3-13.

 

Philips Respironics s’engage à poursuivre la réalisation de tests et la production de rapports tout au long du programme de réparation et de remplacement des appareils CPAP, BiPAP et ventilateurs mécaniques concernés.


Les directives générales à l’intention des professionnels de la santé et des patients dans l’avis de rappel/avis de sécurité* demeurent inchangées pour le moment.


Pour en savoir plus sur l’avis de rappel/avis de sécurité volontaire, veuillez consulter le site philips.com/src-update.

Si vous n’avez pas encore enregistré votre appareil

Références

 1. Kendzerska, T. et al, An Association between Positive Airway Pressure Device Manufacturer and Incidence Cancer? A Secondary Data Analysis, Letter to the Editor, AJRCCM, Vol 204, No 12, 15 déc. 2021
2. Justeau g, Gerves-Pinauie C, Jouvenot M, et al, Cancer risk in adherent users of polyurethane foam-containing CPAP devices for sleep apnoea. EUR Respir J 2022; sous presse (https://doi.org/10.1183/13993003.00551-2022).
 3. Cheng H, Li D. Investigation into the association between obstructive sleep apnea and incidence of all-type cancers: a systematic review and meta-analysis. Sleep Med 2021;88:274-281 
4. Cheng L, Guo H, Zhang Z, Yao Y, Yao Q. Obstructive sleep apnea and incidence of malignant tumors: a meta-analysis. Sleep Med 2021;84:195-204 
5. Gozal D, Almendros I, Phipps AI, et al. Sleep apnoea adverse effects on cancer: true, false, or too many confounders? Int J Mol Sci 2020;21(22) 
6. Page MJ, McKenzie JE, Bossuyt PM, et al. The PRISMA 2020 statement: An updated guideline for reporting systematic reviews. PLoS Med 2021;18:e1003583 
7. Balshem H, Helfand M, Schunemann HJ, et al. GRADE guidelines: 3. Rating the quality of evidence. J Clin Epidemiol 2011;64:401-406  
8. Justeau G, Bailly S, Gervès-Pinquié C, et al. Cancer risk in patients with sleep apnoea following adherent 5-year CPAP therapy. Eur Respir J 2021. 
9. Nieto FJ, Peppard PE, Young T, Finn L, Hla KM, Farré R. Sleep-disordered breathing and cancer mortality: results from the Wisconsin Sleep Cohort Study. Am J Respir Crit Care Med 2012;186:190- 194. 
10. Martínez-García MA, Campos-Rodriguez F, Durán-Cantolla J, et al. Obstructive sleep apnea is associated with cancer mortality in younger patients. Sleep Med 2014;15:742-748. 
11. Sillah A, Watson NF, Gozal D, Phipps AI. Obstructive sleep apnea severity and subsequent risk for cancer incidence. Prev Med Rep 2019;15:100886. 
12. Kendzerska T, Leung RS, Hawker G, Tomlinson G, Gershon AS. Obstructive sleep apnea and the prevalence and incidence of cancer. CMAJ 2014;186:985-992. 
13. Kendzerska T, Povitz M, Leung RS, et al. Obstructive Sleep Apnea and Incident Cancer: A Large Retrospective Multicenter Clinical Cohort Study. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2021;30:295- 304.  

You are about to visit a Philips global content page

Continue

You are about to visit the Philips USA website.

Je comprends

Notre site s'affiche mieux sur la dernière version d'Microsoft Edge, Google Chrome ou Firefox.