Rappel de dispositif médical

Philips Respironics

Information à l’intention des médecins et d’autres professionnels de la santé

Philips Respironics a annoncé un rappel volontaire des ventilateurs continus et non continus (certains dispositifs CPAP, BiPAP et de ventilation) en raison de deux problèmes liés à la mousse antibruit de polyuréthane à base de polyester (PUR-PE) utilisée dans ces dispositifs : 1) la mousse PUR-PE peut se dégrader en particules qui peuvent entrer dans le circuit d’air du dispositif et être ingérées ou inhalées par l’utilisateur, et 2) la mousse PUR-PE peut dégager certains gaz chimiques. La détérioration de la mousse peut être exacerbée par l’utilisation de méthodes de nettoyage non approuvées, comme l’ozone (consulter la communication de la FDA sur la sécurité concernant l’utilisation de produits nettoyants à base d’ozone). De plus, des gaz peuvent s’échapper lors de la mise en marche initiale et peuvent continuer de se dégager tout au long de la vie utile de l’appareil.

 

Pour obtenir une liste de tous les produits touchés, veuillez consulter notre page principale de rappel.

 

Philips travaille sans relâche à résoudre ce problème en remplaçant les dispositifs concernés. Un avis de rappel indiquant les mesures à prendre immédiatement a été envoyé aux distributeurs et aux établissements qui sont des clients directs de Philips pour leur propre utilisation ainsi que pour leur engagement auprès des patients. C’est pourquoi vos patients sont susceptibles de communiquer avec vous pour obtenir des conseils et nous nous engageons à vous fournir les renseignements et les outils pour avoir une discussion éclairée avec eux et faire votre recommandation clinique. Veuillez consulter les questions fréquemment posées (FAQ) ci-dessous et le document PDF d’information clinique ici.

 

Au cours des 40 dernières années, nous avons centré nos activités sur notre engagement envers les soins aux patients, avec des solutions qui visent à améliorer la vie des personnes aux prises avec des problèmes respiratoires et de sommeil. Nous reconnaissons l’importance d’offrir un traitement sûr et efficace.

 

Nous nous engageons à respecter les normes les plus élevées en matière de qualité et de sécurité des produits dans le but de faire ce qui vous convient, ainsi que ce qui convient aux patients qui vous font confiance pour leurs soins.

 

Nous nous engageons à résoudre ce problème et à fournir une communication transparente et continue alors que nous passons aux prochaines étapes.

 

Nous nous engageons à vous fournir de l’information et des ressources pour que vous compreniez bien, mais aussi pour vous aider à communiquer efficacement avec vos patients.

Pour toute autre question ou pour parler à un spécialiste du service d’assistance, vous pouvez aussi composer le 877-907-7508.

 

Nous sommes sincèrement désolés de cette interruption. Nous nous engageons entièrement à vous soutenir, vous et vos patients, tout au long du processus.

L’avis de sécurité conseille également aux patients et aux utilisateurs de : 

 

POUR LES APPAREILS BIPAP ET CPAP

Cesser l’utilisation des appareils BiPAP et CPAP touchés et consulter un médecin pour déterminer les options les plus appropriées pour poursuivre le traitement, en fonction des bienfaits de la poursuite du traitement et des risques identifiés potentiels.

POUR LES DISPOSITIFS DE VENTILATION ESSENTIELS AU MAINTIEN DE LA VIE
Ne pas interrompre ou modifier le traitement prescrit des dispositifs de ventilation mécanique affectés qui servent au maintien de la vie, sans consulter un médecin.

 

  • Philips reconnaît que, dans certains contextes des soins, il n’existe pas nécessairement d’autres options pour un traitement, ou qu’elles peuvent être fortement limitées pour les patients qui ont besoin d’un ventilateur Trilogy 100 et 200 en cas d’urgence, dans le cadre d’un traitement de survie, ou dans les cas où la perturbation du traitement est inacceptable. Dans ces situations, et à la discrétion de l’équipe clinique soignante, les avantages de l’utilisation continue des dispositifs Trilogy 100 et 200 peuvent l’emporter sur les risques.
  • Si le médecin détermine qu’un patient doit continuer d’utiliser ce dispositif, il est recommandé d’utiliser un filtre antibactérien intégré conformément au mode d’emploi; il peut réduire l’exposition aux particules de mousse dégradées, bien que les filtres antibactériens ne réduisent pas l’exposition aux composés organiques volatils (COV) potentiels. Consultez votre mode d’emploi pour obtenir des directives sur l’installation.

POUR TOUS LES APPAREILS

 

Le site Web fournit des renseignements à jour sur le statut du rappel et sur la façon de recevoir une mesure corrective permanente pour régler les deux problèmes.

 

Le site Web fournit également des instructions sur la façon de trouver le numéro de série d’un appareil concerné et guidera les utilisateurs durant le processus d’enregistrement.

 

Composez le 877-907-7508 si vous ne pouvez pas visiter le site Web ou si vous n’avez pas accès à Internet.

 

Philips recommande aux clients et aux patients de ne pas utiliser des produits de nettoyage à base d’ozone et de se conformer au mode d’emploi de leur appareil en ce qui a trait aux méthodes de nettoyage approuvées.

 

En outre, Philips rappelle aux clients et aux patients de vérifier l’âge de leurs appareils CPAP ou BiPAP, car il est recommandé de les remplacer après cinq ans d’utilisation.

Questions et réponses

Les appareils concernés sont-ils sans danger d’utilisation? Les appareils concernés doivent-ils être mis hors service?

L’avis de rappel conseille aux patients et aux clients de prendre les mesures suivantes :

 

  • Pour les patients utilisant des appareils CPAP ou BiPAP : cessez d’utiliser les unités concernées et consultez un médecin pour déterminer les bienfaits et les risques de la poursuite du traitement.
  • Pour les patients utilisant des appareils de ventilation mécanique essentiels au maintien des fonctions vitales : NE PAS arrêter ou modifier le traitement prescrit sans consulter un médecin, pour déterminer les prochaines étapes appropriées.

 

Philips recommande aux clients et aux patients de cesser d’utiliser des produits de nettoyage à base d’ozone et de se conformer au mode d’emploi de leur appareil pour les méthodes de nettoyage approuvées.

 

En outre, Philips rappelle aux clients et aux patients de vérifier l’âge de leurs appareils CPAP ou BiPAP, car il est généralement recommandé de les remplacer après cinq ans d’utilisation.

Quel est le risque en matière de sécurité associé à ce problème? Philips a-t-il reçu des rapports faisant état de préjudices aux patients en raison de ce problème?

L’avis de rappel informe les clients et les utilisateurs des répercussions potentielles de ce problème sur la santé des patients et sur l’utilisation clinique. Les risques pour la santé comprennent l’exposition à de la mousse antibruit détériorée, par exemple par des méthodes de nettoyage non approuvées telles que l’ozone, et l’exposition aux émanations chimiques de la mousse. La chaleur et l’humidité ambiantes élevées peuvent également contribuer à la détérioration de la mousse dans certaines régions.

 

Philips continue de surveiller les rapports sur les problèmes potentiels de sécurité dans le cadre de ses activités de surveillance post-commercialisation, comme l’exigent la réglementation et les lois relatives aux dispositifs médicaux dans les marchés où elle exerce ses activités.

 

En cas d’exposition à de la mousse détériorée :

 

  • Les risques liés à la détérioration de la mousse sont les suivants :
    • irritation (peau, yeux et voies respiratoires), réponse inflammatoire, maux de tête, asthme, effets indésirables touchant d’autres organes (p. ex. les reins et le foie) et effets cancérogènes et toxiques.
  • À ce jour, Philips Respironics a reçu plusieurs plaintes concernant la présence de particules ou de débris noirs dans le circuit d’air (soit l’orifice de sortie de l’appareil, l’humidificateur, la tubulure et le masque). Philips a également reçu des déclarations de maux de tête, d’irritation des voies respiratoires supérieures, de toux, de pression thoracique et d’infection des sinus.

 

En cas d’exposition à des émanations chimiques :

 

  • Les risques liés à l’exposition à des émanations chimiques de la mousse concernée sont les suivants : maux de tête/étourdissements, irritation (yeux, nez, voies respiratoires, peau), hypersensibilité, nausées/vomissements, effets toxiques et cancérogènes.
  • À ce jour, Philips n’a reçu aucun rapport faisant état d’un impact sur les patients ou d’un préjudice grave résultant de ce problème.
Quand la correction de ce problème commencera-t-elle? Combien de temps faudra-t-il pour traiter tous les appareils concernés?

Philips avise les organismes de réglementation des différents pays et des régions où les produits concernés sont disponibles.

 

Nous fournissons aux organismes les renseignements nécessaires concernant le lancement initial et la mise en œuvre continue de la correction prévue.

 

La société va remplacer la mousse antibruit actuelle par un nouveau matériau qui ne présente pas ce problème, et a déjà commencé ce processus.

 

À l’heure actuelle, l’entreprise s’efforce de traiter tous les appareils concernés par cette correction aussi rapidement que possible.

Les appareils concernés continuent-ils d’être fabriqués et/ou expédiés?
À l’heure actuelle, la fabrication et l’expédition des appareils concernés sont suspendues, car l’entreprise se prépare à mettre en œuvre le programme de réparation/remplacement des appareils concernés afin d’installer une nouvelle mousse antibruit qui ne présente pas ces problèmes.
S’agit-il d’un rappel? Les organismes de réglementation ont-ils catégorisé la gravité du rappel?

L’émission de l’avis de rappel constitue un rappel selon les critères des organismes de réglementation.

 

Cet avis de rappel n’a pas encore été catégorisé par les organismes de réglementation.

Comment Philips s’y prendra-t-elle pour régler ce problème? Les appareils concernés sont-ils remplacés ou réparés? Les clients ont-ils droit à un remplacement, une réparation ou un service sous garantie ou à d’autres mesures correctives?

Nous traitons cette affaire avec le plus grand sérieux et nous nous efforçons de la résoudre le plus efficacement et le plus rigoureusement possible.

 

À la suite d’une analyse approfondie en cours, le 14 juin 2021, la société a émis un avis de rappel pour certains appareils concernés à pression positive continue (CPAP), à pression positive à deux niveaux (BiPAP) et de ventilation mécanique.

 

L’avis de rappel informe les clients et les utilisateurs des répercussions potentielles de ce problème sur la santé des patients et sur l’utilisation clinique. Les risques pour la santé comprennent l’exposition à de la mousse antibruit détériorée, par exemple par des méthodes de nettoyage non approuvées telles que l’ozone, et l’exposition aux émanations chimiques de la mousse.

 

Philips informe les clients et les utilisateurs des appareils concernés qu’elle va remplacer la mousse antibruit actuelle par un nouveau matériau qui ne présente pas ce problème. Les appareils actuellement concernés seront soit remplacés par une unité neuve ou remise à neuf incorporant le nouveau matériau, soit réparés pour remplacer la mousse antibruit dans les unités des clients. Le nouveau matériau remplacera également la mousse antibruit actuelle dans les produits futurs.

 

Philips recommande aux clients et aux patients de cesser d’utiliser des produits de nettoyage à base d’ozone et de se conformer au mode d’emploi de leur appareil pour les méthodes de nettoyage approuvées.

 

En outre, Philips rappelle aux clients et aux patients de vérifier l’âge de leurs appareils CPAP ou BiPAP, car il est généralement recommandé de les remplacer après cinq ans d’utilisation.

 

L’entreprise a consacré d’importantes ressources à cette question, a élaboré un plan complet pour cette correction et a déjà commencé ce processus. Cet effort comprend une adaptation mondiale à grande échelle de la fabrication, de la réparation, des services, de la chaîne d’approvisionnement et d’autres fonctions pour soutenir la correction.

 

Philips regrette profondément les désagréments causés par ce problème, et nous consacrons beaucoup de temps et de ressources pour offrir aux patients et aux clients concernés le service qu’ils attendent et qu’ils méritent, car la résolution de ce problème est notre priorité absolue.

 

Pour obtenir plus de renseignements sur l’avis de rappel, ainsi que des instructions pour les clients, les utilisateurs et les médecins, les parties concernées peuvent communiquer avec leur représentant Philips local ou visiter le site www.philips.com/SRC-update. Veuillez composer le 877-907-7508 si vous n’êtes pas en mesure de visiter le site Web ou n’avez pas accès à Internet.

Y a-t-il des mesures que les clients, les patients, les utilisateurs ou les cliniciens devraient prendre à ce sujet?

Les clients, les patients, les utilisateurs et les cliniciens doivent suivre les directives contenues dans l’avis de rappel.

 

L’avis de rappel conseille aux patients et aux clients de prendre les mesures suivantes :

 

  • Pour les patients utilisant des appareils CPAP ou BiPAP : cessez d’utiliser les unités concernées et consultez un médecin pour déterminer les bienfaits et les risques de la poursuite du traitement.
  • Pour les patients utilisant des appareils de ventilation mécanique essentiels au maintien des fonctions vitales : NE PAS arrêter ou modifier le traitement prescrit sans consulter un médecin, pour déterminer les prochaines étapes appropriées.
  • Enregistrez les appareils concernés sur le site Web du rappel : www.philips.com/SRC-update.
    • Le site Web fournit des renseignements à jour sur le statut du rappel et sur la façon de recevoir une mesure corrective permanente pour régler les deux problèmes.
    • Le site Web fournit également des instructions sur la façon de trouver le numéro de série d’un appareil concerné et guidera les utilisateurs durant le processus d’enregistrement.
    • Composez le 877-907-7508 si vous ne pouvez pas visiter le site Web ou si vous n’avez pas accès à Internet.

 

L’entreprise a élaboré un plan complet pour cette correction et a déjà commencé ce processus.

 

Philips recommande aux clients et aux patients de cesser d’utiliser des produits de nettoyage à base d’ozone et de se conformer au mode d’emploi de leur appareil pour les méthodes de nettoyage approuvées.

 

En outre, Philips rappelle aux clients et aux patients de vérifier l’âge de leurs appareils CPAP ou BiPAP, car il est généralement recommandé de les remplacer après cinq ans d’utilisation.

 

Philips regrette profondément les désagréments causés par ce problème, et nous consacrons beaucoup de temps et de ressources pour offrir aux patients et aux clients concernés le service qu’ils attendent et qu’ils méritent, car la résolution de ce problème est notre priorité absolue.

 

Pour obtenir plus de renseignements sur l’avis de rappel, ainsi que des instructions pour les clients, les utilisateurs et les médecins, les parties concernées peuvent communiquer avec leur représentant Philips local ou visiter le site www.philips.com/SRC-update. Veuillez composer le 877-907-7508 si vous n’êtes pas en mesure de visiter le site Web ou n’avez pas accès à Internet.

Quelle est la cause de ce problème? S’agit-il d’un problème de conception, de fabrication, de fournisseur ou autre?
D’après l’analyse de Philips, la cause fondamentale de ce problème est liée à la mousse antibruit actuellement utilisée dans certains produits spécifiques de la gamme de produits Sleep & Respiratory Care.
Comment cette situation s’est-elle produite, et que fait Philips pour s’assurer que cela ne se reproduira pas?

Philips a un robuste système de gestion de la qualité et a suivi ses processus d’examen et d’analyse pour aider à détecter et à résoudre ce problème.

 

Les produits ont été conçus conformément aux normes appropriées au moment de leur mise en marché. À mesure que de nouvelles normes sont élaborées, elles exigent une évaluation des caractéristiques du produit conformément aux processus réglementaires et de qualité. Le système de gestion de la qualité de Philips a été actualisé pour inclure ces nouvelles exigences.

 

Cependant, bien que les normes aient été actualisées, les produits élaborés sur la base de la norme antérieure sont toujours conformes à la réglementation relative aux dispositifs médicaux. Les problèmes de détérioration et d’émissions chimiques de la mousse ont été découverts dans le cadre des processus de notre système de gestion de la qualité, et sont en cours de correction conformément aux exigences réglementaires appropriées.

 

Philips se conforme à toutes les normes pertinentes au moment de la commercialisation de ses produits.

Qu’entend-on par « chaleur et humidité élevées » comme l’une des causes de ce problème?

Philips a déterminé que la mousse peut se détériorer dans certaines circonstances, sous l’influence de facteurs tels que l’utilisation de méthodes de nettoyage non approuvées (comme l’ozone), et certaines conditions ambiantes liées à une humidité et une température élevées.

 

Les conditions ambiantes qui peuvent être l’une des causes de ce problème sont le climat et les températures régionales des pays où les appareils sont utilisés et entreposés.

 

Ce facteur ne fait pas référence à la chaleur et à l’humidité générées par l’appareil lors de l’utilisation par les patients.

Les unités concernées présentent-elles des caractéristiques que les clients ou les utilisateurs doivent surveiller, comme des particules ou d’autres problèmes visibles?
Les utilisateurs doivent consulter leur médecin selon les directives de l’avis de rappel.
Philips peut-elle remplacer des produits sous garantie ou réparer des appareils sous garantie?

Les appareils concernés peuvent être réparés sous garantie.

 

Philips fournira plus de renseignements sur les procédures de remplacement au titre de la garantie pour ce problème lorsque celles-ci seront disponibles.

Dans les régions où Philips fournit à la fois des soins aux patients et des appareils, les nouveaux patients auront-ils accès à des appareils? Les appareils dont des patients se servent déjà et qui tombent en panne seront-ils remplacés?

Pour l’instant, Philips n’est pas en mesure de fournir les appareils concernés à de nouveaux patients. Philips peut proposer aux nouveaux patients des appareils de remplacement potentiels.

 

Philips peut réparer ou remplacer les unités de ventilation dont dépendent les patients dans des situations d’urgence, comme une défaillance de l’appareil pendant le traitement prescrit, afin d’assurer la continuité des soins.

 

Les appareils CPAP de Philips ne peuvent pas être remplacés pendant la suspension des expéditions.

Philips est-elle certaine que ce problème se limite aux appareils énumérés? Y a-t-il des risques que d’autres appareils soient concernés?

Philips a terminé son analyse conformément à son système de gestion de la qualité et a identifié tous les produits concernés, qui figurent dans nos avis aux organismes de réglementation et aux clients.

 

Aucun autre produit n’est concerné par ce problème.

Les deux dangers potentiels décrits dans l’avis de sécurité pour les dispositifs concernés sont décrits ci-dessous :

 

Exposition à la dégradation de la mousse

 

Danger potentiel : Philips a déterminé à partir des rapports d’utilisateur et des analyses de laboratoire que, dans certaines circonstances, la mousse peut se dégrader en particules qui peuvent entrer dans le circuit d’air du dispositif et être ingérées ou inhalées par l’utilisateur de l’appareil à pression positive continue (CPAP) à pression positive à deux niveaux (BiPAP) et de ventilation mécanique. La dégradation de la mousse peut être exacerbée par une température et une humidité plus élevées dans l’environnement de certaines régions. Les méthodes de nettoyage non autorisées, comme l’ozone, peuvent accélérer la dégradation potentielle.

 

L’absence de particules visibles ne signifie pas que la dégradation de la mousse n’a pas déjà commencé. Les analyses en laboratoire de la mousse dégradée ont révélé la présence de produits chimiques potentiellement dangereux, notamment :

 

  • Diaminotoluène
  • Toluène-diisocyanate
  • Diéthylène glycol

 

Danger potentiel : Un patient peut être exposé à des particules de mousse par inhalation ou ingestion, ce qui pourrait causer des blessures. Aucun décès de patient n’a été signalé à ce jour.

Avec des rapports limités, les risques suivants sont pris en compte :

 

  • Les particules de mousse peuvent causer une irritation et une inflammation des voies aériennes, ce qui peut être particulièrement important pour les patients atteints de maladies pulmonaires sous-jacentes ou présentant une réserve cardiopulmonaire réduite.
  • Les risques liés à l’exposition à la détérioration de la mousse comprennent les suivants : irritation (peau, yeux et voies respiratoires), réponse inflammatoire, maux de tête, asthme, effets indésirables touchant d’autres organes (p. ex. les reins et le foie) et effets cancérogènes toxiques.
  • À ce jour, Philips Respironics a reçu plusieurs plaintes concernant la présence de particules ou de débris noirs dans le circuit d’air (soit l’orifice de sortie de l’appareil, l’humidificateur, la tubulure et le masque). Philips a également reçu des déclarations de maux de tête, d’irritation des voies respiratoires supérieures, de toux, de pression thoracique et d’infection des sinus.

Composés organiques volatils (COV) – p. ex., émissions chimiques provenant de la mousse

 

Dangers potentiels : les essais en laboratoire effectués pour et par Philips ont également identifié la présence de composés organiques volatils (COV) qui peuvent être émis par le composant en mousse antibruit des appareils touchés. Les COV sont émis sous forme de gaz provenant de la mousse comprise dans les appareils CPAP, BiPAP et de ventilation mécanique, et peuvent avoir des effets néfastes à court et à long terme sur la santé.

 

Les essais standard ont identifié deux composés préoccupants (COC) qui peuvent être émis par la mousse qui se trouve à l’extérieur des seuils de sécurité. Les composés identifiés sont les suivants :

 

  • Diméthyl-diazine
  • Phénol, 2,6-bis (1,1-diméthyléthyl)-4-(1-méthylpropyl)-

 

Danger potentiel : Pendant l’utilisation initiale ou ultérieure du dispositif, un patient peut être exposé à des COV. Jusqu’à présent, Philips n’a reçu aucun rapport sur ces types de problèmes de sécurité présumés liés aux émissions chimiques, mais l’évaluation des risques toxicologiques indique que les niveaux de COV dépassent un seuil d’exposition sécuritaire.Nous avons tenu compte des risques suivants :

 

  • Les COV peuvent causer une irritation et une inflammation des voies aériennes, ce qui peut être particulièrement important pour les patients atteints de maladies pulmonaires sous-jacentes ou présentant une réserve cardiopulmonaire réduite.
  • Les risques liés à l’exposition à des produits chimiques en raison d’un dégagement gazeux comprennent les suivants : maux de tête/étourdissements, irritation (yeux, nez, voies respiratoires, peau), hypersensibilité, nausées/vomissements, effets toxiques et cancérogènes. Aucun décès n’a été signalé à la suite de ce type d’exposition.
  • À ce jour, Philips n’a reçu aucun rapport de blessures causées aux patients par ces types de problèmes de sécurité présumés liés aux émissions de produits chimiques.

Quels sont les dispositifs touchés par l’avis de rappel?

 

L’avis de rappel fournit aux clients des renseignements sur la façon d’identifier les produits touchés.

 

De plus, le mode d’emploi de l’appareil fournit les renseignements d’identification du produit pour vous y aider.

 

Les produits concernés par cet avis de rappel sont les suivants :

Appareils CPAP et BiPAP

Tous les appareils concernés fabriqués avant le 26 avril 2021, tous les numéros de série

Ventilateur continu, assistance respiratoire minimale, utilisation dans un établissement

E30

E30

(Autorisation d’utilisation d’urgence)

Ventilateur continu, sans maintien des fonctions vitales

DreamStation ASV

DreamStation

ASV

DreamStation AVAPS

DreamStation

ST, AVAPS

CPAP de série 60, ASV

SystemOne

ASV4

AVAPS/ST de série C

Série C

ASV, S/T, AVAPS

CPAP de l’OmniLab Advanced Plus (laboratoire d’étude du sommeil)

OmniLab Advanced Plus

Dispositif de titrage en laboratoire

Ventilateur non continu

CPAP de série 60, ASV

SystemOne

(Série Q)

DreamStation CPAP

DreamStation

CPAP, CPAP automatique, BiPAP

DreamStation Go

DreamStation GO

CPAP, APAP

Dorma 400, 500

Dorma 400, 500

CPAP

REMStar SE Auto CPAP

REMStar SE Auto

CPAP

Ventilateurs mécaniques

Tous les appareils concernés fabriqués avant le 26 avril 2021, tous les numéros de série

Ventilateur continu

Trilogy 100

Trilogy 100

Ventilateur

Trilogy 200

Trilogy 200

Ventilateur

Trilogy 200

Garbin Plus, Aeris, LifeVent

Ventilateur

Ventilateur continu, assistance respiratoire minimale, utilisation dans un établissement

A 40/30

A-Series BiPAP Hybrid A30

(non commercialisé aux États-Unis)

V30

BiPAP V30 automatique de série A

Ventilateur

Quels produits ne sont pas concernés et pourquoi?

 

Les produits qui ne sont pas concernés peuvent contenir une mousse antibruit différente, car de nouveaux matériaux et de nouvelles technologies sont accessibles au fil du temps. De plus, la mousse antibruit des appareils non concernés peut être placée à un endroit différent en raison de la conception des appareils.

 

Les produits qui ne sont pas concernés par cet avis de rappel sont les suivants :

  • Trilogy Evo
  • Trilogy Evo OBM
  • EV300
  • Trilogy 202
  • A-Series Pro et EFL
  • M-Series
  • DreamStation 2
  • Omnilab (modèle original basé sur Harmony 2)
  • Dorma 100, Dorma 200 et REMStar SE
  • Tous les concentrateurs d’oxygène, les produits d’administration de médicaments par voie respiratoire et les produits de dégagement des voies respiratoires.

Ventilateur continu, sans maintien des fonctions vitales

A 40/30

A-Series BiPAP A40

(non commercialisé aux États-Unis)

A 40/30

A-Series Bipap A30

(non commercialisé aux États-Unis)

Questions et réponses

Toutes les demandes des médias et des analystes de l’industrie

Mario Fante

Attaché de presse principal, agence de presse du groupe Philips

Téléphone direct : 603-560-9226

mario.fante@philips.com

Steve Klink

Chef de l’agence de presse du groupe Philips

Téléphone direct : +31 6 108 888 24

steve.klink@philips.com

Notre site s'affiche mieux sur la dernière version d'Microsoft Edge, Google Chrome ou Firefox.