Consumer
Produits

Le processus de    

Préparation d'un café

Types de grains

Grains de café

 

Comme pour le vin, le choix du bon grain dépend de la palette que vous visez. Ceci, parce que les fèves de café ont des caractéristiques de goût différentes selon les régions du monde où ils ont été cultivés.


L'altitude, la température et le terroir, même la manière de les récolter, jouent un rôle. Enfin, la torréfaction des fèves de café produit encore plus de nuances et de pointes de saveurs.


Quand le café parvient dans votre tasse, deux seules sortes de grains comptent : l'arabica et le robusta.

Café arabica

Arabica

 

Le champagne en matière de café, le grain d'arabica a une richesse aromatique magnifique et produit un goût à la fois doux et profond.

Café robusta

Robusta

 

L'empereur en matière de caféine, le grain de robusta contient environ le double de ce stimulant par rapport à l'arabica. Cela donne au café un goût puissant, légèrement amer.

Café kopi luwak

Kopi luwak

 

Si vous voulez tenter une expérience gastronomique inhabituelle, essayez les grains au coût prohibitif extraits des excréments de la civette indonésienne, appelée le luwak. Cette créature à l'allure de mangouste se régale des baies de café, mais ne peut digérer les fèves, qui se retrouvent dans ses excréments. Le processus de digestion que les fèves subissent leur donne leur saveur très particulière.

Aromes des grains

Fraîchement moulu

La raison qui explique que nous aimons l'odeur du café fraîchement moulu provient de ce que chaque grain contient près de 800 arômes et saveurs volatiles différents. Songez : des épices, des herbes, de la noisette, des légumes, des fleurs et du fruit.


L'art de préparer le café consiste à extraire de chaque grain les trésors qu'il renferme. Le broyage des grains permet ensuite à l'eau de capter plus de ces solubles. Ils sont responsables des saveurs et des arômes qui aboutissent dans la tasse.

Une tasse de café

La règle des 15 minutes

 

Après 15 minutes, le café moulu perd près de 60 % de ses arômes.

C'est pour cette raison que nous vous recommandons de :
• Ranger vos grains de café à l'abri de l'air, de la lumière et de l'humidité
• Les consommer maximum entre 6 et 8 semaines après leur torréfaction
• Toujours moudre votre café juste avant de l'infuser